Une tranche de vie

10 mai 2009

Anecdote de celui qui n'était pas d'humeur

Vendredi 18H30 - Rdv pour un verre en mode Afterwork avec Ben (celui de l'Emplacement 17, oui y en a plusieurs) ; forcément il est en retard, je m'installe au bar et commande. Au bout de 20 minutes je me fais accoster par le mec à ma gauche qui semblait m'observer depuis quelques minutes et me dit : "Pourquoi tu es aussi sûr de toi ?"
Je lui réponds que j'ai eu une semaine de merde et que là j'ai pas envie du tout de philosopher.
Au moment où j'écris ce post, je me dis quand même que c'est dommage d'avoir été dans cet état d'esprit à ce moment là, je suis convaincu que, parfois, les inconnus sont les meileurs juges...   

Posté par stephanebo à 22:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 mai 2009

Aujourd'hui je n'ai pas de volonté !

Lundi 18H30 – Appel d’Yvan. 2 invits pour la soirée 1664 au Mad….. arf, pourtant j’avais prié pour qu’il les aient pas. Bon… tant pis pour le repos salvateur, pour la résolution de semaine « bio » et la volonté de résister. 21H30, on rejoint les potes d’Yvan, John, Laurent et Stéphane et on est parti. A noter quand même que c’est un peu surréaliste de se retrouver au Mad un lundi soir après sa première journée de boulot, je sais pas si ça doit être inquiétant… la réponse sera sûrement dans les prochains posts de ce blog. La soirée proprement dîte restera certainement dans les annales des meilleurs flops, pas grand-chose à raconter, rien même, pourtant il en faut pas toujours beaucoup pour passer un bon moment...une petite soirée imprévue, des potes et des bières gratuites. Au final, retour à la maison à 1H30, le temps d’écrire ce tout premier post depuis la reprise du blog et me laisser sombrer…enfin.

Posté par stephanebo à 01:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2009

Voilà c’est reparti !

Le blog revient parmi nous ; il a eu une enfance heureuse passée au Maroc, une adolescence difficile avec un dialogue impossible (l’année 2008) et le voilà majeur, livré à lui même, comme quoi le temps passe bien vite. Il va maintenant vous raconter où toute cette liberté va le conduire… c’est maintenant que prend place l’angoisse du géniteur à voir son blog partir de la maison libre comme l’air… (malgré les apparences, ce blog est garanti rédigé sans alcool ni autres stimulants).

Posté par stephanebo à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2008

Arrivée de Romain

DSC01337Que fais-ton quand un petit gars sympa (1m92 quand même) français débarque en Suisse ? Et bien on l’emmène à l’Emplacement 17, repère de français en mal de bonne chair, histoire de faire une intronisation en bonne et due forme dans notre cercle d’amis très fermé ; enfin pas si fermé que ça, les critères ne volent pas bien haut, la preuve on accepte Romain (petit dédicace pour toi Romain J).

Voilà, une petite soirée sans prétention un jeudi soir, en compagnie de Romain notre invité d’honneur, sa copine Marie, Tania, Fred, Fof et moi ; soirée sans prétention mais très agréable, le tout agrémenté par des petits plats comme on les aime (je vous recommande les coquilles St Jacques à la bretonne) , un petit vin rouge italien et un moelleux au chocolat qui vaut le détour. On n’oublie pas bien sûr notre serveur préféré : Ben.

DSC01338

En 2 mots : à refaire !

Posté par stephanebo à 11:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 avril 2008

Avril 2008 + Portishead = album

third

Restons musique, avril 2008 restera un bon mois côté news avec une petite info toute mini : le nouvel album « Third » de Portishead qui sortira le 28 avril 2008, autant dire que la Fnac va devoir se préparer au rush ; bon faut dire que les fans ont attendu juste 11 ans pour cet album.

Côté aperçu, un très bon streaming est dispo à ce lien : http://burrito.fr/2008/01/portishead-third.html

Posté par stephanebo à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 avril 2008

Suisse et Festivals !

Paleo

Le rythme suisse revient…. les festivals de musique aussi, et on ne peut pas parler de festivals sans citer le Paléo. Les noms sont un peu moins cinglants que certaines années mais le programme me va à ravir ; mention spéciale pour Girls in Hawaï, Manu Chao et Massive Attack.

La nouvelle du retour du Paléo est en soi une bonne nouvelle mais le fait d’avoir des places pour Girls in Hawaï et Manu Chao constitue quand même LA nouvelle de la semaine, semaine que j’ai intitulé « semaine grisaille », j’avais pensé à d’autres qualificatifs plus tranchants mais je suis plus détendu aujourd’hui par la perspective de participer au Paléo le 23 et 24 juillet.

Tout ça commence à prendre une bonne tournure : l’Euro 2008 en Suisse en juin, le Paléo en juillet et des vacances en juillet-août… dans ces conditions c’est plus facile à faire passer le départ du Maroc ; quoique je m’avoue pas vaincu pour participer au festival Gnawa fin juin à Essaouira (moi aussi je te prends au mot Carine J).

Posté par stephanebo à 15:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 avril 2008

Première semaine dans un autre monde : chez moi !

DSC01327Il est certaines fois utile de prendre un peu de recul avant de parler ou d’écrire ; j’y arrive rarement à vrai dire, privilégiant le spontané de la situation ; je m’étais dit qu’il fallait au moins laisser passer 1 semaine pour être objectif sur ce retour à Lausanne ; c’est chose faîte.

DSC01321Les ingrédients de la semaine : 1 jour ½ de congés, un entretien dans une banque à Genève, un sketch pour ma batterie de voiture chez Mr Audi, sorties tous les soirs, les retrouvailles avec les collègues, les retrouvailles avec les gens rencontrées lors de nos sorties nocturnes entre autres ceux du Ticino, du Luna et de l’Emplacement 17.

« Quitter pour mieux retrouver »

DSC01323Raconter le voyage, s’informer de ce qui s’est passé pendant son absence, revoir les gens qui comptent, retrouver son chez-soi, voilà  le contenu de la semaine, la période agréable du nouveau ou renouveau plutôt.

Je suis obligé de constater que le rythme revient à grand pas ; pas question d’oublier le magnifique pays que l’on vient de quitter mais il faut bien avouer qu’on quitte un superbe pays pour un autre.

DSC01317Cette première semaine a tout de même été difficile, l’impression d’être en décalage constant avec les gens, un peu fatigué comme si le corps s’apprête lui aussi à changer une nouvelle fois de vie, et puis l’obligation de gérer tout ce qui s’est accumulé pendant mon absence…

Par contre, il y a comme un parfum de changement qui s’annonce, quelque chose qui dit que cette parenthèse ne vas pas être sans conséquence.

Posté par stephanebo à 12:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 mars 2008

L’heure du départ et du bilan

Reprenons les choses 3 mois en arrière ; ce 4ème retour au Maroc était une contrainte, qui n’arrivait pas forcément au bon moment dans ma vie lausannoise ; question travail, il n’y avait pas beaucoup de chance que ça se passe sans conflits, j’y ajouterais mes doutes sur la colloc à 3 et notre faculté à tous les 3 de pouvoir profiter plutôt que de travailler à outrance jusqu’à 22H00 tous les soirs.

Ca résume mon état d’esprit au moment de mon arrivée.

Maintenant, prenons les choses aujourd’hui, au moment de partir. Ces 3 mois sont passés à la vitesse de l’éclair, remplis de voyages, de rencontres… je n’ai plus envie de partir, je me sens chez moi à Rabat. Encore une fois, c’est sur un goût d’inachevé que je vais quitter le Maroc ; encore trop de choses à découvrir et visiter, encore trop de moments à passer avec les gens qui ont compté tout ce temps, je pense entre autre à Olivier, Tristan, Rim, Nabila, Ali et Carine, ainsi qu’à tous nos collègues marocains sans exception ; sans oublier ceux qui sont venus nous voir, Greg, Emeline, Anabelle, Romain, François, Céline et Yann.

Je ne parle pas de la colloc, si vous avez suivi ce blog, vous en déduirez qu’elle s’est très bien passée ; question travail, je n’en parle pas pour d’autres raisons, ça gâcherait mes bons souvenirs ici.

Voilà, une page se tourne ! J’ai déjà promis à certains de revenir, je ne sais pas encore si ce sera en mode travail ou en mode touriste. inch'allah !

(Ci-dessous les tracés en rouge approximatifs de routes qu’on a emprunté pendant ces 3 mois)

grande_carte_maroc2

Posté par stephanebo à 11:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 mars 2008

Encore des photos à venir....

Il manque encore quelques albums photos, en particulier le dernier week-end à Merzouga ainsi que de anciens évènements à Lausanne (soirée de fin d'année, départ de Félicien, ...) .... mais ça va venir !

Posté par stephanebo à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2008

Le désert : ultime week-end

IMG_5170Voilà, il est arrivé, ce week-end tant attendu synonyme à la fois de découverte du désert marocain de Merzouga et d’ultime week-end avant notre départ du Maroc.

Le mot d’ordre est encore une fois de ne penser à rien d’autre que le moment présent ; et pour ça, quoi de mieux que d’accueillir des amis français pour partager tout ça ; nous pensions être plus mais, faute d’organisation, nous serons 6 à partir à la conquête du désert : François le frère de Fred, sa copine Céline, Yann un de leur ami franco-marocain, Fred, Fof et moi.

Nous sommes jeudi et le point de rendez-vous est Marrakech. Il est 21H30 et nous voici réuni devant un verre bien mérité sur l’immense avenue Mohamed VI de Marrakech ; cette fois-ci, nous sommes parti encore plus tard que d’habitude et encore plus à l’arrache ; conséquence instantanée : pas génial l’appart où l’on a dormi, Fred a dormi en freestyle sur un matelas à moitié sur le lit, pas pratique, Fof et moi dans 2 canapés dans le salon… ça aurait pu être 100 fois pire ou plus cher, donc on va pas se plaindre mais comparé à l’appart de notre dernier passage à Marrakech, c’est un peu frustrant.

IMG_5240Bref, on se console avec un gros déjeuner au Soukara, une valeur sûre à Marrakech, histoire de se remettre en forme et nous commençons notre voyage vers Merzouga.

La première escale se fera à Ait Benhaddou ; nous arrivons en fin d’après-midi, le temps de profiter de la Kasbah, un point de vue de folie à 360° sur le relief montagneux environnement et assister à notre premier coucher de soleil du week-end ; ça commence très bien tout ça. La journée va se terminer sur un apéritif « Vin-Jambon » tout droit venus de France  et un repas maison de l’hôtelier qui nous héberge, un vrai régal.

DSC00252Samedi matin, petit déjeuner, direction la seconde escale du voyage : la palmeraie de Tineghir. La route est magnifique, on s’empêche de s’arrêter tous les 2 kms pour prendre des photos et apprécier le paysage sous peine de manquer le meilleur : le coucher de soleil dans la palmeraie. Nous posons finalement nos bagages dans un camping qui proposent aussi des chambres en plein milieu de la palmeraie… je remarque depuis quelques temps que la vie est beaucoup plus simple ici qu’en Europe ; notre seul souci de la journée est de manger, dormir et trouver le meilleur endroit pour assister au coucher de soleil ; il y a pire comme rythme ; et c’est ce qu’on a fait une nouvelle fois : on sait où dormir, on est monté dans les rochers surplombant la palmeraie pour voir le coucher de soleil, et on redescendu pour manger la meilleure tagine Kefta qu’on a jamais mangé (viande, raisins secs, pruneaux). Puis on a terminé la soirée à initier François et Yann à Bonhanza, le jeu de cartes prenant venant de chez monsieur Xavier…. On a fini à minuit.

DSC01305Dimanche nous passons aux choses sérieuses, nous prenons la route avec comme objectif Merzouga, le but de notre voyage. Autant dire tout de suite, nous n’avons pas été déçu… sans rentrer dans les détails, comme souvent depuis que nous sommes au Maroc, tout semble mal engagé et tout finit merveilleusement bien, au point de croire véritablement qu’on a une chance insolente. Et ce sera encore le cas ce week-end.

Nous commençons la journée par un repas dans un restaurant dont la vue est ni plus ni moins que l’une des plus grandes dunes du désert de Merzouga.

DSC01309Puis un 4X4 vient nous chercher pour nous faire découvrir et parcourir une portion du désert, un lac au pied des dunes (impressionnant d’ailleurs le contraste de couleurs entre le sable rouge et le lac bleu) et finalement nous emmener au campement berbère où l’on va passer la nuit. Le 4X4 à peine arrivé, tout le monde jette ses affaires dans les tentes et se précipite à l’assaut d’une imposante dune pour y voir le coucher de soleil… je sais pas si vous avez déjà entrepris l’ascension d’une dune mais au début généralement on court (dixit le berbère qui me criait que j’allais pas allé très loin à ce rythme ; il est d’ailleurs arrivé avant moi), puis on marche et à la fin on rampe (bon pas jusque là mais on est content d’arriver). De là, j’ai assisté, sans abus de langage de ma part, à mon plus beau coucher de soleil de ma vie, au milieu du désert, avec des amis, au sommet d’une dune… rien que ça ! Puis les étoiles sont apparues par millier et une lune rouge surgit dans le ciel… c’était vraiment énorme comme spectacle.

IMG_4935De là, nous sommes redescendus manger au campement, repas animé par les berbères, vraiment sympa, petite démonstration de musique Gnawa, ça me rappelle qu’il faut que j’achète un djumbé avant de partir et que j’étudie la possibilité de venir au festival Gnawa à Essaouira au mois de juin dont m’a parlé Carine. Puis dodo car le 4X4 est censé venir nous chercher tôt pour assister au lever du soleil dans le désert ; petit doute en fin de soirée ; le 4X4 nous dit départ à 5H00 du mat, le berbère nous dit lever vers 5H30 ; dans le doute, Fof et moi, on décide que notre tente se calera sur un réveil à 5H30 ….. erreur ! Il est 5H00, on dort toujours, Fred rentre dans notre tente et nous dit que tout le monde est dans le 4X4 et nous attend …. On a mis montre en main 3 minutes pour se réveiller, s’habiller, faire notre sac et monter dans le 4X4.

IMG_5256On se retrouve dans le désert, dans un 4X4, phare allumé, un berbère au volant, des gens réveillés et nous deux au milieu de ça, à ne rien capter de ce qui nous arrive, comme si on nous avait demandé d’évacuer un endroit dangereux en pleine nuit.

Bref, le temps d’arriver, nous avons émergé de notre léthargie et avons constaté le problème : il nous reste 40 minutes pour entreprendre l’ascension d’une dune 3 fois plus grande que celle du jour d’avant, qui ressemble plus à une montagne qu’autre chose : d’en bas, ça paraît impossible. Effectivement, il a fallu puiser grassement dans la volonté d’y arriver dans les 50 derniers mètres pour atteindre le sommet ; mais encore une fois, le spectacle en valait la chandelle : le lever de soleil dans le désert, c’est énorme ! Je crois qu’il m’a encore plus impressionné que le coucher, surtout par le contexte, le fait de pas être réveillé dans le 4X4, de rien comprendre à ce qui se passe et enchaîner une ascension d’une dune hallucinante pour aboutir à un spectacle grandiose à 6H20 du matin ; tout ça donne un goût d’irréel. Le supplément fun sera la descente de la dune qu’on a fait Fred et moi en courant…. Absolument génial !

IMG_5231

Une fois en bas, direction déjeuner, phase qu’on pourrait appeler « Comment dévaster l’ensemble d’une table en 4 minutes » ! Puis suivra une douche bien méritée qui viendra nous libérer de 2 jours de sable et c’est l’heure de repartir, il est 9H30. On repart par une autre route vers Rabat, toute aussi belle que celle de l’allée, et on arrive vers 19H30 pour clôturer ce week-end qui semble bien être le meilleur, du moins le plus impressionnant, week-end que j’ai fait depuis que je suis ici.

Posté par stephanebo à 01:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]